Et le français dans tout ça

L’impact négatif des fautes d’orthographe lors du processus de recrutement

Christelle Martin Lacroux, membre du laboratoire de recherche GRM à l’université de Toulon, a effectué des travaux de recherche afin d’établir le réel impact d’une mauvaise maîtrise de l’orthographe. Sa thèse publiée en fin d’année 2015 prouve dans un premier temps l’importance des écrits au travail. 31 % des salariés écrivent pendant au moins le quart de leur

Et le français dans tout ça

L’accord de « même »

Nous avons le(les) même(s) besoin(s), même (adv.) en fourniture de bureau. Quand « même » est invariable Même est un adverbe invariable lorsqu’il précède un déterminant, un pronom, un adjectif qualificatif, un adverbe ou un verbe ; il a le sens de « aussi, de plus, encore ». Même les plus sérieux s’esclaffaient.  Même eux n’ont pas compris l’explication.  Non seulement ils niaient s’être

Et le français dans tout ça

Participe présent ou adjectif verbal ?

Les premiers sont invariables et les seconds s’accordent. Pour certains verbes, ils s’écrivent différemment. Il faut donc se rappeler que le participe présent se termine toujours en -ant et se forme sur la base de l’infinitif (par exemple : communiquer, fatiguer, naviguer, provoquer, vaquer). On distinguera alors sans peine : Adhérant et adhérent(e) ; communiquant

Et le français dans tout ça

Jamais sans cédille

La cédille (héritée de l’espagnol) se place sous le « c » pour indiquer que cette consonne se prononce [s]. Elle est donc nécessaire sous un « c » prononcé [s] placé devant « a », « o » et « u », quelle que soit la façon dont la voyelle se prononce. Sans elle, le « c » se prononcerait [k]. placard          façade                      convaincant              agaçant