Et le français dans tout ça

Fautes d’orthographe et de grammaire : 10 conseils pour les éviter

Les travaux de recherche de Christelle Martin Lacroux, membre du laboratoire de recherche GRM à l’université de Toulon, dont j’ai parlé dans un précédent article sur ce blog, démontraient le réel impact d’une mauvaise maîtrise de l’orthographe. L’impact négatif des fautes d’orthographe lors du processus de recrutement En effet, une mauvaise maîtrise de la langue française peut porter

Et le français dans tout ça

Comment accorder l’adjectif « plein » ?

L’adjectif « plein » L’adjectif « plein », synonyme de rempli, s’accorde comme les autres adjectifs en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte. la bouche pleine              la pleine Lune les mains pleines              à pleines mains Il peut se construire avec un complément introduit par de. un sachet plein de

Et le français dans tout ça

Comment accorder « tel » et « tel que » ?

« Tel » adjectif qualificatif  « Tel » adjectif qualificatif  (au sens de « pareil », « semblable », ou bien de « si grand »). L’accord en genre et en nombre s’effectue comme pour tous les autres adjectifs qualificatifs : Elles firent un tel vacarme que le bedeau se leva. De tels hommes font horreur… Telle était la

Et le français dans tout ça

Comment ne pas accorder « demi » à demi ?

« Demi » placé devant un nom Quand il est dans un nom composé, demi est toujours invariable. une demi-heure trois demi-douzaines certains demi-dieux Mettre toujours un trait d’union après demi s’il sert à former un nom composé. « Mi » une abréviation de « demi » Demi se comporte de la même manière que les éléments de composition tels que

Et le français dans tout ça

L’impact négatif des fautes d’orthographe lors du processus de recrutement

Christelle Martin Lacroux, membre du laboratoire de recherche GRM à l’université de Toulon, a effectué des travaux de recherche afin d’établir le réel impact d’une mauvaise maîtrise de l’orthographe. Sa thèse publiée en fin d’année 2015 prouve dans un premier temps l’importance des écrits au travail. 31 % des salariés écrivent pendant au moins le quart de leur