FAUT-IL BIEN ÉCRIRE POUR SE FAIRE COMPRENDRE ?

Facteur d’intégration ou d’exclusion, qu’il soit possible de la réformer ou non, finalement le bon usage de notre langue est-il indispensable ou superflu ?

Le domaine du travail est de plus en plus mouvant. En sus des compétences propres à la fonction pour laquelle vous postulez, de plus en plus d’entreprises réclament des compétences transversales, dont de posséder des compétences langagières. Sur le web, sur les réseaux sociaux, blogs, la e-réputation peut passer par un minimum de maîtrise de la langue française dans les messages diffusés. Elle est un plus si l’on veut soigner sa e-réputation.

Lire la suite sur le blog More than Words

Florence Augustine

Par Florence

Correctrice et rédactrice de débats, j’accompagne au quotidien les professionnels de l’édition, de la communication, les instances publiques comme privées pour valoriser leurs contenus et leurs échanges.

Partager

Vous voulez être le premier à être informé des derniers articles de blog ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

En s’inscrivant tu es ok avec la politique de confidentialité

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêt et pour réaliser des statistiques de visite.
Accepter
Refuser