1/ LE PLURIEL DES NOMS ET ADJECTIFS COMPOSÉS

Des sèches-linges, des sèche-linges ou des sèche-linge ? C’est une question que l’on se pose encore trop fréquemment. A savoir, dans les noms composés, seuls le nom et l’adjectif peuvent se mettre au pluriel. Verbe, adverbe et préposition restent invariables. Quand le nom composé comporte un nom et un adjectif, ils s’accordent ensemble et prennent tous les deux le pluriel : des rouges-gorges, des coffres-forts.

A/ LE PLURIEL DES NOMS COMPOSÉS

Dans les noms composés écrits avec un trait d’union, seuls les noms (sauf les noms propres) et les adjectifs peuvent se mettre au pluriel, tandis que les verbes, adverbes et prépositions ne prennent jamais de « s ».

Verbe + nom

Le verbe ne prend pas de « s ». Le nom prend la marque du pluriel selon le sens du mot.

Des réveille-matin (réveille au matin)

Des accroche-cœurs Des allume-cigares Des amuse-gueules
Des attrape-mouches Des attrape-nigauds Des bouche-trous
Des cache-pots Des casse-pieds Des chauffe-biberons
Des chausse-pieds Des chausse-trappes Des compte-gouttes
Des coupe-circuits Des coupe-ongles Des couvre-lits
Des croche-pieds Des essuie-mains Des garde-fous
Des garde-meubles Des lance-missiles Des lance-pierres
Des lèche-bottes Des ouvre-boîtes Des (gilets) pare-balles
Des pare-chocs Des passe-droits Des passe-montagnes
Des pense-bêtes Des porte-bagages Des porte-clés
Des porte-jarretelles Des presse-agrumes Des prête-noms
Des protège-cahiers Des remonte-pentes Des rince-bouteilles
Des serre-livres Des taille-crayons Des tire-fesses
Des tue-mouches Des vide-greniers

 ATTENTION EXCEPTIONS

Des allume-gaz : pluriel ou pas ? gaz ne prend jamais de « s ».
Des cessez-le-feu l’article « le » placé avant le nom justifie le maintien du singulier à « feu »
Des prie-Dieu Dieu bénéficiant d’une majuscule il ne prend pas la marque du pluriel
Des meubles tape-à-l’œil
Des trompe-l’œil
Des abat-jour car ils tamisent le jour
Des appuie-tête cet accessoire ne peut accueillir qu’une tête
Des cache-nez Des casse-cou Des casse-croûte
Des chasse-neige Des chauffe-eau Des coupe-faim
Des coupe-feu, pare-feu Des coupe-gorge Des coupe-vent
Des crève-cœur Des croque-madame Des gagne-pain
Des gratte-ciel Des gratte-papier Des grille-pain
Des lave-linge (lave-vaisselle) Des pare-brise Des perce-neige
Des porte-bonheur Des porte-monnaie Des porte-parole
Des porte-voix Des pousse-café Des rabat-joie
Des serre-tête Des souffre-douleur Des trouble-fête

Prenez « garde »

Si « garde » fait référence à une personne, il prend la marque du pluriel. Dans les autres cas, il est invariable.

Des gardes-côtes mais des garde-côtes pour désigner les bateaux

Des garde-boue (objet) Des garde-fous (objet)
Des garde-robes (meuble) Des gardes-chasse (le garde en question)
Des gardes-chasse (le garde en question) Des gardes-malades

Verbe + verbe

Les verbes sont invariables donc les mots construits à partir de deux verbes aussi.

Un savoir-faire Des savoir-faire
Des faire-valoir Des garde-manger Des ouï-dire
Des laisser-aller Des laisser-faire Des sauve-qui-peut
Des savoir-vivre Des va-et-vient
Des laissez-passer (laissez ici conjugué à l’impératif, d’où la terminaison en –z

ATTENTION

Des ayants droit sans trait d’union et sans « s » à droit. Ce participe se prend pour un nom.

Nom + nom

Dans la plupart des cas, les deux noms prennent la marque du pluriel.

Des accords-cadres Des aides-comptables aide désigne une personne donc un nom pas un verbe Des aides-soignantes
Des allers-retours Des analystes-programmateurs Des balais-brosses
Des bandes-annonces Des bateaux-mouches Des blocs-notes
Des bouis-bouis Des bracelets-montres Des cafés-concerts
Des camions-citernes Des canapés-lits Des canoës-kayaks
Des centres-villes Des chefs-lieux Des chênes-lièges
Des chiches-kebabs Des chiens-loups Des chirurgiens-dentistes
Des choux-fleurs Des cités-dortoirs Des commissaires-priseurs
Des comptes-chèques compte désigne un compte bancaire postal Des crayons-feutres Des décrets-lois
Des dîners-débats Des experts-comptables Des haltes-garderies
Des idées-forces Des quotes-parts Des trachées-artères

 ATTENTION EXCEPTIONS

Sauf lorsque le second nom est unique en soi.

Lorsqu’on peut insérer une préposition entre les deux noms et dans ce cas seul le premier nom s’accorde au pluriel.

Des tickets-restaurant (sous-entendu pour le restaurant)
Des pause-café (pour le café) Des chefs-d’œuvre
Des laissés-pour-compte Des tête-à-tête
Des rez-de-chaussée Des bains-marie
Des becs-de-lièvre Des boutons-d’or
Des coups de main Des culs-de-sac
Des nids-de-poule Des pas-de-porte
Des pots-de-vin Des Cocotte-Minute (sans « s » nom propre)
Des années-lumière Des bulletins-réponse
Des face-à-face Des pied-à-terre
Des pot-au-feu Des stations-service
Des timbres-poste (pour la poste)

Nom + adjectif ou adjectif + nom

Les deux mots prennent la marque du pluriel.

Des bas-fonds des bas-reliefs des basses-cours
Des belles-sœurs des blancs-becs des blancs-seings
Des coffres-forts des cordons-bleus des courts-bouillons
Des courts-circuits des fausses-routes des faux-filets
Des faux-semblants des hauts-commissaires des hauts-reliefs
Des laissés-pour-compte des libres-services des hauts-reliefs
Des nues-propriétés des opéras-comiques des longues-vues
Des petits-fours des petits-suisses des petits-fils
Des petits-fours des plates-formes des pieds-noirs
Des plates-bandes des ronds-points des pleins-temps
Des pots-pourris des saintes-nitouches des rouges-gorges
Des sages-femmes

Les adjectifs « semi » et « demi » placés devant un nom, sont invariables :

Des demi-journées Des demi-heures Des semi-remorques

ATTENTION EXCEPTIONS

Un nouveau-né Des nouveau-nés
Un mort-né Des mort-nés
Un dernier-né Des derniers-nés

Adverbe ou préposition + nom 

Une arrière-pensée Des arrière-pensées
Un contre-exemple Des contre-exemples
Un avant-garde Des avant-gardes
Un trop-perçu Des trop-perçus
Une contre-indication Des contre-indications
Un en-tête Des en-têtes
Un hors-piste Des hors-pistes
Un long-courrier Des long-courriers (adverbe)
Un non-fumeur Des non-fumeurs
Un non-voyant Des non-voyants
Une sous-marque Des sous-marques
Un tout-petit Des tout-petits
Un trop-plein Des trop-pleins

 ATTENTION EXCEPTIONS

Des dessus-de-lit Des hors-d’œuvre
Des ras-le-bol Des rez-de-chaussée
Des tout-à-l’égout Des après-midi
Des dessous-de-table

Mots composés à partir d’un préfixe ou une abréviation et/ou lorsque le premier élément se termine par une des voyelles a, é, i, o, il s’agit de formes invariables :

Des extra-forts Des infra-sons
Des tragi-comédies Des semi-remorques
Des ciné-clubs Des télé-enseignements
Des Anglo-Saxons Des Néo-Zélandaises
Des auto-stoppeurs Des oto-rhino-laryngologistes

 

Les noms composés constituant une phrase à eux seuls sont invariables :

des on-dit : «on dit » qu’il boit et qu’il bat sa femme…

des laissez-passer : avec ce document, le contrôleur a pu dire : « laissez passer »

des m’as-tu-vu : « m’as-tu vu » avec ma nouvelle voiture décapotable ?

Pour voir si certains mots restent inchangés au pluriel, on pensera à leur sens littéral :

des brise-glace : ils brisent la glace

des réveille-matin : ils nous réveillent le matin

des perce-neige : elles sont censées percer la neige dès la fin de l’hiver.

Parfois il faut recourir au bon sens ou à la réflexion :

des saint-bernard : ces chiens font référence au saint né à Menthon (Haute-Savoie) ; ce nom propre ne varie pas

des serre-tête : ces bandeaux ne peuvent serrer qu’une tête à la fois

des crève-cœur : c’est le cœur au figuré et en général (donc au singulier) que ces peines sont réputées « crever », déchirer

des tête-à-tête  : entretiens où, quel que soit leur nombre, on est seul à seul avec une personne ; de même s’il s’agit d’un service à thé pour deux.

des pur-sang : chevaux dont le sang est réputé pur selon certains critères.

Des je-ne-sais-quoi

B/ LES ADJECTIFS COMPOSÉS

Il s’agit ici d’adjectifs qualificatifs comportant deux parties souvent reliées par un trait d’union, comme franco-espagnol et sous-cutané.

Dans quelques cas, les deux éléments prennent la marque du pluriel (et du féminin, d’ailleurs) :

aigre-doux : « Tu préfères les pommes aigres-douces »

sourd-muet : « Je veux aider des enfants sourds-muets »

tout-puissant : « Leurs armées étaient toutes-puissantes »

grand ouvert : « Chez nous les portes sont grandes ouvertes »

frais éclos : « Elle veut un bouquet de fleurs fraîches écloses »

Le plus fréquemment, seul le second élément s’accorde.

C’est souvent le cas si les deux parties sont reliées par un trait d’union :

avant-coureur : « remarquer les signes avant-coureurs de l’orage »

court-vêtu : « applaudir des majorettes court-vêtues »

nouveau-né : « compter les garçons nouveau-nés de la maternité »

post-impressionniste : « vendre des tableaux post-impressionnistes »

sous-exposé :  « prendre des photos sous-exposées »

C’est toujours le cas des adjectifs dont le premier élément se termine

  • par a :

extra-utérin : « faire des grossesses extra-utérines »

intra-artérielle : « procéder à des injections intra-artérielles »

ultra-catholique : « rencontrer des familles ultra-catholiques »

  • par i :

demi-mort : « secourir des enfants demi-morts de faim »

tragi-comique : « écrire des récits tragi-comiques »

semi-circulaire : « édifier des murs semi-circulaires »

  • par o (c’est le cas le plus courant) :

auto-immunitaire : « contrôler les réactions auto-immunitaires d’un malade »

néo-réaliste : « aimer les films néo-réalistes »

physico-chimique : « étudier les applications physico-chimiques d’une découverte »

socio-économique : « aggraver les problèmes socio-économiques d’un pays »

anglo-saxon : « avoir des habitudes anglo-saxonnes »

Les adjectifs composés comme anglo-saxon sont à peu près innombrables : franco-russe, sino-américain, indo-européen, afro-cubain, gallo-romain…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.