« Tel » adjectif qualificatif 

« Tel » adjectif qualificatif  (au sens de « pareil », « semblable », ou bien de « si grand »).

L’accord en genre et en nombre s’effectue comme pour tous les autres adjectifs qualificatifs :

Elles firent un tel vacarme que le bedeau se leva.

De tels hommes font horreur…

Telle était la situation à ce moment-là.

Avec de telles façons… !

« Tel » adjectif  indéfini

« Tel » adjectif  indéfini (ou « déterminant indéfini »), employé afin d’éviter de désigner de façon précise des êtres ou des choses.

Il s’accorde également en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte :

Il aura pris tel ou tel chemin.

Dans telle ou telle aventure il fit preuve d’un grand sang-froid.

Si tels ou tels députés veulent voter avec la majorité, le projet de loi passera.

Tel et tel, tel ou tel

  • Tels (telles) ou tels (telles)

Quand « tel » ou « telle » sont au singulier dans l’expression tel(le) ou tel(le) et tel(le) et tel(le), le nom qui est qualifié reste lui-même au singulier :

Tel ou tel caporal commandera la section.

Telle ou telle merveille du monde fera chaque année l’objet de travaux de restauration.

Ce singulier s’explique par la construction elliptique et coordonnée. Si l’on exprimait totalement l’idée, on écrirait : « Tel caporal ou tel caporal… », « Telle merveille ou telle merveille… ».

Le raisonnement est le même avec « tel et tel » :

Tel et tel personnage figurant au Bottin mondain…

L’accord du verbe

Avec « tel ou tel » suivi d’un nom au singulier, le verbe se met au singulier :

Tel ou tel outil fera l’affaire.

Telle ou telle majorette remettra les fleurs.

Le verbe se met au pluriel derrière « tels ou tels (telles ou telles) » :

Telles ou telles se répandront en ragots…

Tels ou telles se sont compromis (accord sur le masculin, comme à chaque fois qu’un verbe a des sujets des deux genres).

  • Tels (telles) et tels (telles)

On trouve parfois tels et tels (telles et telles). Les accords ne présentent aucune difficulté. Le nom qui suit est au pluriel, et le verbe aussi :

Si tel et tel affirment cela, il faut en tenir compte.

Tels et tels poètes ont été de grands jongleurs de mots.

Telles et telles communes ont été partagées entre deux départements.

Avec « tel et tel », les grammairiens acceptent un verbe au singulier ou un verbe au pluriel, « selon le sens », comme on dit :

Tel et tel parti seront pris. / Tel et tel parti sera pris.

Tel quel (telle quelle)

L’expression tel quel équivaut à « dans son état précédent », « comme il était », « nature », « brut ». Cette locution adjective s’accorde en genre et en nombre, normalement :

Je vous ai apporté le manuscrit tel quel.

Les plantes étaient restées telles quelles, dans leur papier d’emballage.

Différence d’accord entre « tel » et « tel que »

Non suivi de que, tel s’accorde, dans la plupart des cas, avec le nom qui suit :

De grandes nations, tels les États-Unis et le Japon, ont beaucoup investi dans les universités.

Il s’éclipsa à l’instant, tel un éclair.

Un grand fleuve, telle la Loire…

Avec tel que, l’accord se fait sur le nom qui précède :

Des savants tels que Marie Curie…

Un pays tel que la Grande-Bretagne…

Cette règle s’applique aussi lorsque le mot qui, normalement, aurait dû précéder tel(le) que se retrouve en fin de phrase du fait d’une inversion dans la construction de la phrase :

Tels que des loutres, les trois labradors folâtraient dans l’eau de l’étang.

Laisser un commentaire