Et le français dans tout ça

Les fautes d’orthographe ont-elles un impact sur les attitudes des consommateurs ?

Christelle Martin Lacroux, maître de conférences en sciences de gestion (laboratoire CERAG IUT2, université Grenoble Alpes) et Brigitte Müller, maître de conférences en sciences de gestion (laboratoire Cergam, université de Toulon) ont analysé l’étude « Quel dommage qu’il y ait autant de fautes », qui s’attache pour la première fois à l’impact des fautes d’orthographe sur

Et le français dans tout ça

Les paronymes : des ressemblances imparfaites 2/2

Dans un précédent tutoriel, j’ai évoqué les paronymes en ce qui concerne les noms. Voici une liste non exhaustive de paronymes au niveau des verbes et adjectifs qu’il faut veiller à bien distinguer. AFFLEURER Affleurer signifie « apparaître à la surface » ou « être au niveau de ». L’eau affleurait le seuil de la maison. EFFLEURER Effleurer, c’est

Et le français dans tout ça

Les paronymes : des ressemblances imparfaites 1/2

Des paronymes sont des mots qui se ressemblent par leur prononciation : souvent, seule une syllabe les distingue. allocution et allocation effraction et infraction Il y a donc risque de confusion et d’employer un mot pour un autre ! En cas de doute, il faut vérifier dans un dictionnaire le sens du mot employé. Voici

Et le français dans tout ça

Le trait d’union : où le placer ?

Le trait d’union sert à marquer qu’il existe un lien étroit entre deux termes. Ce lien peut être un lien lexical (mots composés) ou un lien syntaxique (entre le verbe et le pronom qui le suit). Lorsqu’il est lexical, le trait d’union est souvent source d’hésitations et on constate des divergences entre les dictionnaires. Toutefois,

Et le français dans tout ça

L’interrogation directe et indirecte

L’interrogation directe On construit une phrase interrogative avec « est-ce que », ne le faisant précéder d’un mot interrogatif tel que « qui, lequel, où » si besoin est. Est-ce qu’il est là ? Quand est-ce que les parents seront de retour ? La langue soutenue préfère construire les phrases interrogatives avec l’inversion ou la reprise du sujet. Est-il là ? Quand